Les bons et les mauvais côtés des syndicats de copropriétaires

Dans l’antiquité, on vivait dans les insulae, des immeubles de deux ou trois étages donnant sur une cour intérieure, les précurseurs de nos copropriétés et des condominiums de trente étages et plus des temps modernes.

Dans les années 1950 les gouvernements du Canada et des États-Unis décidèrent de légiférer sur ces copropriétés afin de mieux protéger les consommateurs, acheteurs et vendeurs contre les arnaques.

Les règles des syndicats de copropriété, qu’on nomme souvent « les associations », définissent les droits et les devoirs des copropriétaires et du syndicat les régissant.

Pierrette et moi avons investi depuis longtemps dans les condominiums en Floride. J’ai moi-même été sur le Conseil d’administration (CA) de plusieurs syndicats. C’est là que j’en ai vu des vertes et des pas mûres aux réunions. Comme agents immobiliers nous avons à négocier au nom de nos acheteurs et vendeurs avec ces syndicats. J’avoue que quelque fois ça n’est pas facile.

Lire la suite

Des permis, des propriétaires, et des acheteurs d’immobilier en Floride …

Je voulais titrer cet article « Des permis et des hommes … », mais ça faisait penser au titre d’un vieux film. En fait, je veux écrire aujourd’hui sur les permis de construction et comment ils affectent votre achat immobilier en Floride et la vente de votre propriété.

Au Québec comme en Floride et dans presque toutes les villes d’Amérique du Nord, les gouvernements ont découvert une source intarissable de revenus avec la vente et le contrôle des permis pour bâtir ou rénover sa maison.

Dans certaines villes du sud de la Floride, il faut même un permis pour changer une poignée de porte ou une pomme de douche! Enfin, ou presque. C’est dément, mais on n’a plus aucun choix.

J’ai été surpris cependant cette semaine de lire sur le site québécois de TVA Nouvelles que ce propriétaire d’une mini-maison était obligé de démanteler sa maison. Pourtant elle était super écologique et économique, et recycle même l’eau de pluie. Le propriétaire reconnait qu’il n’avait pas demandé à la municipalité de Waterville, environ 1800 habitants, un permis de construction, enfreignant ainsi les lois sur le zonage.

Il n’y a pas moyen de passer à côté de ses règlements municipaux. La loi, c’est le gouvernement qui la fait, et c’est nous qui l’élisons.

Qu’est-ce que ça veut dire pour vous comme acheteur ou vendeur d’un propriété immobilière en Floride ou même du Québec lorsqu’une rénovation n’a pas été autorisée par la ville?

Lire la suite

Ex-maire Applebaum et les courtiers immobiliers

Récemment La Presse publie un article sur l’ex-maire Michael Applebaum et ses problèmes de réhabilitation dans la société. En effet, il avait été condamné pour avoir reçu des pots-de-vin de promoteurs immobiliers alors qu’il était le maire d’un arrondissement de Montréal.  Sorti de prison, maintenant il voudrait bien ravoir son permis de courtier immobilier et travailler dans ce domaine. Mais …

L’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) refuse d’accepter M. Applebaum dans les rangs des courtiers immobiliers parce qu’il a commis des crimes qui « portent atteinte à l’honneur et à la dignité de la profession ».

M. Applebaum a donc décidé de poursuivre en cour l’OACIQ pour redevenir courtier et plusieurs personnes importantes veulent qu’il puisse réintégrer la société et avoir une occupation qui le supportera ainsi que sa famille,

Cette histoire m’a fait réfléchir sur ce sujet. Bien sûr les lois sont différentes au Québec et en Floride. Pourtant …

Lire la suite